HUSSY6nb
 
HussyLOGO1a

accueil

biographie

publications

infos

CHUSSYCri1

NOUVEAU
Cri de lumière

Roman (édition 2019)

Peu avant l’an 2000, Gautier Inber, un artiste mondialement célèbre, arrive dans une Genève labyrinthique toujours entourée de ses murailles pour y construire un monument funéraire colossal : le Tombeau du vingtième siècle, le siècle le plus meurtrier de l’histoire.
Sa venue provoque une nuit d’émeute dans la ville de Calvin, Rousseau et Frankenstein, mais déchaîne aussi l’enthousiasme de ses admirateurs, persuadés que le «géant de l’art contemporain» peut changer leur vie, les faire «étinceler aux yeux du monde, mais d’abord à leurs propres yeux».
Grâce à Estelle, sa demi-soeur mi-artiste mi-mondaine, Xavier Colini, un jeune écrivain, se retrouve dans l’entourage de Gautier Inber, un cercle enchanté où tous ses rêves de succès, d’amour et de bonheur paraissent tout à coup accessibles. Mais «le plus grand créateur vivant» veut-il vraiment donner leur chance à ceux qu’il attire dans son orbite, ou seulement les exploiter avant de les détruire ? Est-il un soleil ou l’araignée au centre de sa toile ?

En savoir plus...

HussyCouvertureIlesnaufragees1

NOUVEAU
Les
îles naufragées
Roman (édition 2018)
Prix des Écrivains genevois

Reflet troublant de la Rome protestante, une ville a été érigée dans les années trente par un milliardaire genevois sur un archipel du Pacifique. Cinquante ans plus tard, cette Genève des antipodes «inachevée mais déjà épave rongée, noircie par l'humidité, le sel des embruns, les insectes furieux», est une cité en pleine déliquescence, dominée par la pègre, où les descendants des colons oppriment ceux des milliers d'ouvriers indiens et coréens amenés pour la construction.
Contrairement à la majorité des Blancs qui veut maintenir les Asiatiques dans leur condition d’éternels étrangers, le juge Sorente estime que «la fusion est le salut des îles». Sûr de défendre une juste cause, il va pourtant rapidement se heurter à la limite floue entre le bien et le mal. Peut-il faire passer son bonheur personnel avant la justice ? Émilie la voyageuse l’aime-t-elle vraiment ? Et d’ailleurs qui est-elle ?
Quant aux indigènes retranchés dans l’ombre moite de la forêt cernant la ville, ils s’adonnent au culte des crânes et conservent pieusement à l’intérieur de grands coquillages les photos et les objets intimes trouvés sur les explorateurs qu’ils ont dévorés.

En savoir plus...

Legrandpeutetre2

Le grand peut-être
Roman
Deuxième tome du "Voyage de tous les vertiges".
Après avoir franchi La porte pourpre des étoiles, le narrateur à la recherche de son père disparu poursuit son Voyage de tous les vertiges en pénétrant dans Le grand peut-être, comme Rabelais et Stendhal appelaient l’au-delà.

En savoir plus...

REFLETROUGE

La porte pourpre des étoiles
(Publié sous son ancien titre : Dans un reflet rouge sur l'eau noire
Premier tome du Voyage de tous les vertiges)
Roman

Dans La porte pourpre des étoiles, le narrateur du Voyage de tous les vertiges, un projectionniste qui rêve de tourner son propre film, raconte comment il est mort à son insu, son grand départ se traduisant seulement par une série de dérèglements incompréhensibles de sa réalité familière.
Comme si, trouant son quotidien, des passages secrets s'ouvraient brusquement devant lui. Par ces brèches vertigineuses, il pénètre dans une mégalopole bizarrement fusionnée avec sa région natale ; dans un dédale où toutes les limites sont abolies, même celles qui le contenaient ; dans un enchevêtrement de labyrinthes où surnagent des lambeaux des mondes engloutis, de l’Empire assyrien à l’Union soviétique, sans oublier son propre passé.
Dans ce tourbillonnement, à quoi pourra-t-il se raccrocher? À son espoir tenace de retrouver son père disparu ; à son amour naissant pour Éléonore ; à ses intuitions aussi puissantes qu'impalpables ; à l'étrange sourire d'une petite chienne ? Obtiendra-t-il un sursis, le droit de revenir dans notre monde, dans l'au-deçà ?
L’au-deçà où nos existences tout entières s’apparentent à des Expériences de mort imminente, puisqu’elles se déroulent sous l’inquiétant soleil qui ne se couche jamais : notre certitude de devoir mourir un jour. L’au-deçà où, paradoxalement, miraculeusement, les plus vivants sont ceux qui, d’une manière ou d’une autre, sont déjà morts une fois. L’au-deçà au coeur duquel, comme l’a écrit Boris Pasternak : L’art médite sans cesse sur la mort et sans cesse crée la vie.

En savoir plus...

RSRLOGO1

Radio Suisse Romande / Devine qui vient dîner
François Hüssy et son invitée Florence Laederach
au micro de
Michèle Durand-Vallade
à propos du dernier roman de François Hüssy: "Cri de lumière"

Ecouter l'émission diffusée le 16 mars 2011

RSRLOGO1

Radio Suisse Romande / Entre nous soit dit
François Hüssy, écrivain, "Le grand peut-être" Ed. LʹÂge dʹHomme


Ecouter l'émission

RSRLOGO1

Radio Suisse Romande / Devine qui vient dîner
François Hüssy, écrivain, La porte pourpre des étoiles (Ancien titre: Dans un reflet rouge sur l'eau noire)


Ecouter l'émission

François Hüssy © 2019